championnat suisse des clubs

A DÉFAUT DE LA CONQUÊTE DU FAR-WEST, LE RENENS-NATATION SE MAINTIENT EN LIGUE NATIONALE B

Après une brillante 5ème place en ligue nationale B l’année dernière, les cowboys du Renens natation se sont remis en scelle direction la piscine de Mon Repos à Lausanne dans l’optique des championnats suisses des clubs 2016. A cette occasion les 24 meilleurs clubs de Suisse, répartis en deux ligues A et B, se sont donnés rendez-vous le week-end du 20 au 21 mars pour une lutte sans merci à coup de folles performances.

Tout ne fut pas si simple pour le Renens natation, muni de leur plus belle chemise, de leur plus beau chapeau mais surtout muni d’une motivation de fer, l’équipe masculine renanaise, composée d’Alessandro, Damien, Kilian, Loïc, Loris, Luca, Olwen et Ynlong, a su déjouer les pronostics pour se hisser à une 8ème place synonyme de maintien. Jeune et pleine d’avenir, la délégation renanaise a réussi à tirer son épingle du jeu rivalisant avec des équipes dont le haut niveau est à souligner dans un bassin où la tension et les encouragements régnaient.

Même si elle remplit les objectifs, cette 8ème place laisse néanmoins un goût d’inachevé : Si les deux néophytes du groupe Kilian et Olwen ont réussi leur première en ligue nationale B avec de belles courses ce n’était pas vraiment le cas des baroudeurs de l’équipe : après un début de compétition timide Alessandro et Ynlong ont su hausser leur niveau à temps lors de la seconde journée permettant la récolte de points des plus précieux. Les leaders du groupe Luca et Loris n’ont malheureusement pas réédité leurs résultats de l’année passée ne permettant pas d’inscrire les points requis pour une place dans le haut du classement. Cette absence de performance explique en partie le bilan en demi-teinte du week-end avec un maigre total de sept meilleures performances personnelles. Les points positifs du week-end sont venus des deux anciens retraités des bassins Damien et Loïc. Habitués des podiums helvétiques, les deux « tontons flingueurs » ont repris du service afin d’apporter une aide précieuse à l’équipe. Sans leur expérience des grands rendez-vous le Renens natation aurait flirté avec la barre de relégation.

Félicitations à tous pour ce week-end des plus fatiguant sur le plan musculaire et nerveux. Il faut continuer sur cette lancée et laisser place à l’avenir maintenant avec les épreuves en bassin olympique qui vont reprendre leur droit.

Loris Bonfils